Repérez la qualité !

March 19, 2017

Aujourd'hui en France, c'est plus de 1 000 produits alimentaires qui sont concernés par les signes officiels d'identification de l'origine et de la qualité. Ils sont gérés par l'institut national des appellations d'origine, la INAO.

 

Ladies and Gentleman, let me introduce you les 6 grands labels gouvernementaux :

 

 

" AOC/AOP " L'Appellation d'Origine Contrôlée est attribuée aux produits dont toutes les étapes de fabrication ont été réalisées  dans un territoire délimité et selon un savoir-faire reconnu. L'AOC a été créée en 1935. Elle fût longtemps l'apanage des vins et spiritueux. L'Appellation d'Origine Protégée est la traduction européenne. Elle sert à protéger le nom d'un produit dans les 27 états membres de l'Union.

 

 

" IGP " L'indication géographique protégée est attribuée à un produit dont les caractéristiques sont liées étroitement à la région où celui-ci est produit, élaboré et transformé sans pour autant nécessairement réalisé selon une technique ou un savoir-faire original. C'est un signe européen qui protège le produit sur tout le continent. Le pruneaux d'Agen, le jambon de Bayonne ou encore le riz de Camargue sont des exemples d'IGP mais il en existe plus de 200, viticoles et agroalimentaires confondues.

 

 

" Label Rouge " Ce label est strictement Français et désigne les produits dont les conditions de productions et de transformation ont un niveau de qualité reconnu supérieur aux produits similaires. Il concerne principalement le secteur des viandes. Le Limousin est la région phare des labels rouges. Il en existe près de 500 sur l'ensemble du territoire.

 

 

" AB " Cela parait évident, ce label AB concerne les exploitations qui se soumettent aux règles de productions qui sont respectueuses de l'environnement. Principalement par le refus d'utilisation d'engrais chimiques et des pesticides. Contrairement aux autres labels qui eux émanent de démarches collectives, ce label est le fruit d'une volonté individuelle.

 

 

La " STG " (Spécialité Traditionnelle Garantie) est régie en dernier lieu par le règlement communautaire n°1151/2012 du 21 novembre 2012.

La spécialité traditionnelle garantie atteste qu’un produit alimentaire a été fabriqué selon une recette considérée comme traditionnelle. Un tel produit ne se réfère pas à une origine géographique particulière. Une STG consacre une recette.

Une cinquantaine de produits ont été enregistrés au niveau communautaire. Par exemple, la « Mozzarella » (Italie) et le « Jambon Serrano » (Espagne) bénéficient d’une STG tout comme les « Moules de Bouchot », 1ère STG française.

Le consommateur est informé qu’il est en présence d’un produit STG par la présence obligatoire sur l’étiquetage de mentions particulières. Depuis le 4 janvier 2016, le logo européen est obligatoire, accompagné de la dénomination enregistrée placée dans le même champ visuel.


 

 " CCP " Depuis la réforme du Code rural et de la pêche maritime intervenue en 2007, la certification de conformité de produits (CCP) est devenue un mode de valorisation de la qualité, dénommé «certification de conformité ». Ce mode de valorisation est  distinct des signes d’identification de la qualité et de l’origine. Cette démarche fait dorénavant l’objet d’un dispositif simplifié d’encadrement par les pouvoirs publics.

Créée en 1988, cette démarche peut être individuelle ou émaner d’un groupement de professionnels. Un cahier des charges, élaboré par l’opérateur, précise comment sont mises en œuvre les exigences et recommandations choisies et les principaux points à contrôler. Les  exigences et recommandations par produit sont validées par les ministres chargés de l’agriculture et de la consommation.

Le contrôle est effectué par un organisme certificateur accrédité par un organisme d’accréditation. La certification de conformité n'est pas censée garantir une qualité supérieure. Elle doit toujours se distinguer par au moins deux caractéristiques spécifiques (alimentation ou élevage en plein air des animaux par exemple) et donc apporter un plus par rapport à la stricte application des spécifications de base. Les caractéristiques certifiées doivent être significatives, objectives et mesurables (ex : porc nourri à 70 % de céréales). Il existe environ 280 cahiers des charges de certification homologués qui concernent des viandes, volailles, lapins, fruits et légumes, céréales, poissons et aquaculture, miels, boissons, produits de charcuterie, semences et plants, etc. La liste des certifications enregistrées est publiée sur le site internet du ministère chargé de l‘agriculture. Le logo CQ-Produit certifié peut être apposé de manière volontaire sur le produit. En ce cas les caractéristiques certifiées et le nom de l’organisme certificateur figurent sur l’étiquetage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Blog

Featured Posts

Bien manger au printemps

March 15, 2019

1/10
Please reload

Archive
Please reload

Follow Me
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Pinterest Icon
  • Grey Instagram Icon

Manon Bergé

Diététicienne - Nutritionniste

n° adeli : 099500316

Tous droits réservés

  • White Facebook Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now