Une raclette gourmande et légère

January 15, 2019

La saison de la raclette étant déjà bien entamée, il m’a semblé judicieux de rédiger un petit quelque chose sur la manière de l’alléger.

Car, pas question de faire l’impasse sur le plaisir de partager une bonne raclette entre amis ou en famille. C’est un plat beaucoup trop convivial pour l’éviter tout l’hiver !

Je vous dévoile ici quelques astuces simples et faciles à mettre en place pour alléger une raclette.

 

 

 

 

La raclette c’est quoi ?

 

Du fromage ;

De la charcuterie ;

Des pommes de terre

 

Une raclette n’est pas une raclette sans ces 3 ingrédients, c’est pourquoi nous allons voir comment les choisir et en quelles quantités.

 

Le fromage est gras, oui, mais il est aussi une très bonne source de protéines et de calcium.

Les pommes de terre apportent des glucides complexes et de l’énergie pendant plusieurs heures.

La charcuterie, est elle aussi grasse, on le sait, mais elle est source de protéines et de fer héminique, c’est à dire, bien assimilé par l’organisme.

 

Pour alléger une raclette on va donc veiller aux quantités de fromage.

Le fromage à raclette est généralement un fromage à pâte pressée non cuite.

C’est un fromage riche en calcium mais c’est surtout un des plus gras ! Donc on va limiter la quantité par personne.

 

Les recommandations pour la consommation de fromage de tout type sont à 30g par jour.

 

Le problème ?

Une tranche de fromage à raclette représente en général 30g… ce qui voudrait dire que vous ne pouvez consommer qu’une seule tranche pour tout le repas.

L’astuce que l’on retrouve chez les diététiciens et autres férus de nutrition saine, c’est de couper les fameuses tranches de 30g en tranches très fines !

Par exemples en 3 tranches fines de 10g.

 

Pour une raclette de temps en temps, vous pouvez même vous faire plaisir et consommer 60g de fromage, soit 6 tranches fines !

 

Vous aurez moins l’impression de vous priver !

 

 

Concernant la charcuteries, il en existe qui ont une teneur en matières grasses moins élevé.

Le jambon cru, le jambon blanc et la saucisse de dinde, par exemple, sont riches en protéines et faible en graisses.

L'indétrônable viande des grisons que vous connaissez tous, pourra aussi ravir vos papilles !

 

Limiter le plus possible le saucisson, le salami, le chorizo, la rosette etc…

 

Les recommandations quantitatives pour la charcuteries s’élèvent à 125g environ par semaine.

Donc essayez de ne pas dépasser ce grammage pour la raclette, et surtout veiller à ne pas en re-consommer durant la semaine.

 

Il est possible de remplacer partiellement ou totalement la charcuterie par de la viande blanche, qui se marie très bien avec la raclette ! (aiguillettes de poulet ou dinde par exemple).

 

 

Pour les pommes de terre c’est pareil, veillez à contrôler la quantité. Car c’est un aliment nutritionnellement très intéressant oui, mais aussi calorique.

2 pommes de terre de taille moyenne par personne suffisent, et pas besoin de pain ou autres féculents pendant le repas.

Vous pouvez tester des variantes de la pomme de terre, comme par exemple la patate douce qui est plus légère et moins calorique, ou bien la courge buternut.

 

 

 

 

Pensez à ajouter des légumes à ce repas, de la salade, des tomates cerises, des cornichons, des oignons à ajouter sur le fromage à raclette.

Vous pouvez aussi utiliser la partie grill de votre appareil à raclette, pour griller quelques légumes.

 

Bon appétit !

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Blog

Featured Posts

Bien manger au printemps

March 15, 2019

1/10
Please reload

Archive
Please reload

Follow Me
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Pinterest Icon
  • Grey Instagram Icon

Manon Bergé

Diététicienne - Nutritionniste

n° adeli : 099500316

Tous droits réservés

  • White Facebook Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now